Faune

Les producteurs de sables bitumineux déploient de nombreux efforts pour minimiser leur impact sur l’habitat de la faune.

Les membres de l’industrie savent qu’en collaborant avec le gouvernement et d’autres intervenants, ils peuvent jouer un rôle constructif et avoir un impact positif sur la faune et la biodiversité des paysages :

  • En participant à l’élaboration de stratégies d’utilisation des terres par de nombreux intervenants
  • En participant à des programmes de surveillance de l’environnement
  • En améliorant le rendement opérationnel
  • En investissant dans la recherche

Stratégies d’utilisation des terres



Les membres de l’industrie participent activement à la planification régionale de l’utilisation de terres, et appuient la mise en œuvre du plan régional du cours inférieur de la rivière Athabasca (LARP). La mise en œuvre de ce plan permettra une planification équilibrée de l’utilisation des terres et une gestion des effets cumulatifs dans la région.  

Surveillance environnementale



L’Alberta Environmental Monitoring, Evaluation and Reporting Agency (AEMERA) est responsable de la surveillance de la faune et de la biodiversité dans la région des sables bitumineux, et administre le programme de surveillance conjointe des sables bitumineux (JOSM), financé par l’industrie.

L’AEMERA évalue les effets cumulatifs des activités d’exploitation sur la biodiversité, en se basant largement sur les données recueillies par l’Alberta Biodiversity Monitoring Institute (ABMI).

L’ABMI facilite la collaboration entre le gouvernement, l’industrie, les spécialistes et les groupes d’environnementalistes axée sur la préservation de la biodiversité de l’Alberta.

Pour en savoir plus sur les activités de l’AEMERA liées à la biodiversité et aux terres.

Rendement opérationnel

Les producteurs de sables bitumineux déploient de nombreux efforts pour minimiser leur impact sur l’habitat de la faune, en optimisant la superficie nécessaire aux puits et en travaillant avec d’autres utilisateurs afin de réduire l’empreinte de perturbation, en partageant les routes et les pipelines.

Les exploitants des sables bitumineux ont mis en place des plans précis de surveillance et d’atténuation des effets sur la faune, qui exigent une approbation des autorités de réglementation avant que l’exploitation des paysages puisse débuter. Ces plans sont élaborés pour chaque projet, et les résultats et les progrès pertinents sont présentés aux responsables de la réglementation. Les plans prévoient généralement des travaux d’amélioration et restauration de l’habitat, ainsi que des activités de surveillance.

Recherche

L’industrie s’attaque aux enjeux complexes liés à la gestion intégrée des terres au sein des forêts boréales de l’Alberta. Dans le cadre du domaine environnemental prioritaire de l’eau, la Canada’s Oil Sands Innovation Alliance (COSIA) cherche à réduire son empreinte écologique et l’impact de l’extraction minière et du forage in situ (sur place) des sables bitumineux sur les terres et la faune du nord de l’Alberta.

Caribou

Le nombre de caribous des bois (forêt boréale) a baissé de plus de 30 % au cours des 20 dernières années à l’échelle du Canada. Ils sont considérés comme une espèce menacée par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada et figurent sur la liste des espèces menacées établie par la Loi sur les espèces en péril. Environnement Canada a publié le Programme de rétablissement du caribou des bois, population boréale, qui vise à rétablir des populations locales autosuffisantes dans tout le pays.

Les changements que subit l’habitat du caribou à cause de l’homme ou de phénomènes naturels (comme les incendies de forêt), et l’accès plus facile des prédateurs en raison de ces changements, ont conduit au déclin de l’espèce à l’échelle du Canada. Le problème du caribou est complexe, et nécessite une approche à plusieurs volets pour être réglé efficacement.

Les producteurs de sables bitumineux font leur part pour appuyer le rétablissement du caribou des bois. Ces dernières années, on a observé une amélioration constante des techniques d’exploration et de restauration, qui a permis aux producteurs de minimiser la perturbation des terres, de remettre les forêts en état plus rapidement et de réduire l’impact sur le caribou des bois.

De plus, grâce aux améliorations générées par les nouvelles technologies, les entreprises exploitant les sables bitumineux collaborent désormais en vue de rétablir l’habitat du caribou dans le nord-est de l’Alberta, touché depuis longtemps par les activités d’exploration.


PARTAGER

Connexe

Publications de l’ACPP sur les sables bitumineux

L’ACPP propose un certain nombre de publications, présentations, statistiques et renseignements de base sur l’industrie des sables bitumineux.